Public Accueilli

Nous accueillons et accompagnons chaque année environ 130 jeunes sourds, âgés de 6 à 20 ans, atteints de surdités moyenne, sévère ou profonde, avec ou sans troubles associés. La prévalence d’une déficience auditive est un critère déterminant l’orientation vers l’établissement ainsi, les profils, besoins et attentes des jeunes et de leurs familles sont très différents.

Droit des usagers

  • L’accueil et l’accompagnement font l’objet de contrats établis entre Plein Vent, les usagers et leurs familles: documents individuels de prise en charge (D.I.P.C.) ou contrat de séjour dans le cas de l’intervention de l’Institut, ou contrat d’accompagnement dans le cas de l’intervention du S.S.E.F.S. Le Projet Individualisé d’Accompagnement (P.I.A.) formalise les objectifs généraux, opérationnels, les actions, acteurs et échéances qui concourent à la mise en œuvre de ce projet.
  • Le livret d’accueil, la charte des droits des usagers et le règlement de fonctionnement formalisent les conditions d’accueil et de mise en œuvre de l’accompagnement au regard de la loi 2002.
  • La loi du 3 février 2005 a réaffirmé le principe du droit des parents d’enfants sourds de faire le choix entre, d’une part une éducation bilingue : langue des signes (LSF) et langue française écrite, et, d’autre part, une communication en langue française orale et écrite avec ou sans Langue française Parlé Complétée. Cette liberté de choix (Lois du 18/01/1991 et du 11/02/2005), est mise en œuvre en cohérence avec la circulaire n° 2017-011 de l’’Education Nationale de 3 Février 2017, qui précise la Mise en œuvre du parcours de formation du jeune sourd et l’organisation des « Pôles d’Enseignement pour les Jeunes Sourds (P.E.J.S.).
  • Le C.V.S. (Conseil à la Vie Sociale) est une instance de concertation entre les familles, les jeunes accueillis et accompagnés, les administrateurs, et les professionnels.
    C’est un organe consultatif, présidé par un représentant des familles. Les comptes rendus sont transmis aux familles, aux jeunes, aux professionnels et aux administrateurs. Les parents sont invités à participer aux travaux du C.V.S., soit en proposant leur candidature de représentants des familles, soit en transmettant leurs remarques, leurs avis ou leurs demande à leurs représentants élus. Toutes les familles, les jeunes, les professionnels reçoivent les comptes rendus de ces réunions trimestrielles.